L’Éthique du contact

LES ALLIÉS NOUS ENCOURAGENT constamment à adopter un rôle actif face à l’Intervention extraterrestre qui se produit actuellement dans notre monde, d’abord en la discernant, puis en nous y opposant.

Cela suppose la proclamation de nos droits et la détermination de nos priorités en tant que peuple indigène de ce monde afin d’établir nos propres règles d’engagement vis-à-vis de tout contact, à présent et dans l’avenir, avec d’autres races d’êtres.

 Nous pouvons tirer certaines leçons qui découlent d’une intervention simplement en observant la nature et en nous remémorant notre propre histoire. Nous remarquons d’abord que la compétition pour les ressources fait partie intégrante de la nature. Nous voyons ensuite que l’intervention d’un groupe ethnique chez un autre s’appuie toujours sur l’intérêt de ce premier au détriment du second, lequel subit un impact destructif sur sa culture et sur la liberté de son peuple. Finalement, nous voyons que le fort domine toujours le faible, quand il le peut.

Bien qu’il soit concevable que ces races d’extraterrestres nous visitant soient une exception à la règle, il faudrait qu’elles prouvent sans l’ombre d’un doute que c’est bien le cas en respectant l’humanité dans son droit intrinsèque d’évaluer toute proposition de visite. Cela ne s’est  certainement pas encore produit. La réalité est tout autre.

 Notre expérience de contact, jusqu’à maintenant, nous force à constater qu’à titre de peuple indigène de ce monde, nous avons vu notre autorité déniée et nos droits de propriété bafoués. Les « visiteurs » ont suivi leur propre ordre du jour, sans se préoccuper d’obtenir l’approbation de la race humaine ni attendre une participation de celle-ci basée sur une information juste et pertinente.

Comme l’indiquent clairement les Alliés et une recherche exhaustive sur les ovnis et les extraterrestres, le contact actuel n’est pas éthique. S’il peut s’avérer approprié pour une race extraterrestre de partager avec nous son expérience et sa sagesse à partir de chez elle, comme les Alliés le font, il est inapproprié que des races viennent chez nous sans y être invitées et que, de surcroît, elles essaient d’interférer dans nos affaires, même sous prétexte de nous aider.

Étant donné le niveau actuel de développement de l’humanité, considérée comme une race jeune, ces visiteurs d’outre-espace ne font preuve d’aucune éthique en agissant ainsi.

L’humanité n’a pas eu l’occasion d’établir ses propres règles  d’engagement ni de déterminer ses propres frontières, ce que toute race indigène se doit d’établir pour sa protection et sa sécurité.

Procéder ainsi engendrerait l’unité et la coopération parmi les êtres humains parce que nous serions obligés de nous unir pour accomplir cela. Cette entreprise nous ferait prendre conscience que nous sommes un peuple qui partage un monde, que nous ne sommes pas seuls dans l’univers et que nous devons établir nos frontières spatiales et les protéger. Tragiquement, certaines races extraterrestres sont en train de compromettre ce processus de développement nécessaire.

Les comptes rendus des Alliés ont été transmis pour encourager l’humanité à se préparer aux réalités de la vie dans la Grande Communauté. En effet, le message des Alliés à l’humanité est une démonstration de ce qu’est un véritable contact éthique. Ils maintiennent une approche de non-ingérence, respectant nos capacités et notre souveraineté en tant que peuple indigène, et encourageant la liberté et l’unité dont la famille humaine aura besoin pour tenir la barre de son avenir dans la Grande Communauté.

Si certains d’entre vous, aujourd’hui, doutent que l’humanité ait le pouvoir et l’intégrité nécessaires pour surseoir à ses propres besoins et relever les défis que lui réserve l’avenir, les Alliés, eux, nous assurent que ce pouvoir, le pouvoir spirituel de la Connaissance, réside en chacun de nous et qu’il est dans notre plus grand intérêt que nous l’utilisions.

La préparation en vue de l’émergence de l’humanité dans la Grande Communauté vous est offerte.

Les deux tomes compilant les comptes rendus des Alliés de l’humanité et tous les livres de M. V. SUMMERS sur l’enseignement de la spiritualité dans la Grande Communauté sont disponibles pour les lecteurs du monde entier (www.newmessage.org).

L’ensemble de ces livres propose les moyens de neutraliser l’Intervention et de faire face à notre avenir dans ce monde en transformation, au seuil de l’ouverture de ses frontières spatiales. C’est la seule préparation de ce type qui nous soit offerte dans le monde d’aujourd’hui. C’est cette préparation à laquelle les Alliés nous incitent avec tant d’urgence.

En réponse aux comptes rendus des Alliés, un groupe de lecteurs dédiés à cette cause a produit un document intitulé « Déclaration de souveraineté humaine». Modelée sur la Déclaration d’Indépendance des États-Unis, la Déclaration de souveraineté humaine entend définir  l’éthique du contact et les règles d’engagement dont nous avons désespérément besoin dès maintenant afin de conserver notre liberté et notre souveraineté à titre de race indigène de ce monde.

Également à ce titre de race indigène de ce monde, nous avons le droit et la responsabilité de déterminer quand et comment le contact se produira et qui peut nous visiter.

Nous devons laisser savoir à toutes les nations et à tous les groupes de l’univers qui sont au courant de notre existence que nous sommes souverains et que nous projetons d’exercer nos droits et de prendre nos responsabilités en tant que race libre émergeant dans la Grande Communauté.

Cette Déclaration de souveraineté humaine est un premier pas. Vous pouvez la lire en ligne à www.humansovereignty.org et aussi l’imprimer (version française disponible).