LIVRE III – Sixième Exposé – Les réalités de la Grande Communauté

Il nous est maintenant nécessaire de corriger certaines hypothèses qui ont été émises dans votre monde au sujet de la vie dans l’univers. Ces hypothèses vous donnent une impression très fausse de ce qui arrive réellement dans les mondes voisins, comment sont menés les engagements mutuels entre les races ainsi que la liberté et le manque de liberté qui existent dans une partie très peuplée de l’univers.

Telles sont les contraintes d’habiter dans une Grande Communauté, contraintes qui ont leurs avantages et leurs limites. L’avantage pour vous est la paix relative qui existe dans cette partie de la galaxie, où les nations n’essaient pas de se conquérir par l’usage de la force, où la violence manifeste est extrêmement rare et où vous n’avez pas à vous préoccuper d’armées envahissantes et d’armadas de vaisseaux approchant votre monde. Vous vivez dans une région de l’espace très civilisée et avec beaucoup de contraintes.

Les nations se tiennent bien parce qu’elles sont dépendantes les unes des autres. Ayant été aux prises avec l’épuisement des ressources, elles sont devenus dépendantes les unes des autres par la persuasion et la nécessité, et s’appuient donc beaucoup sur des relations stables avec les autres. Pourtant les explorateurs de ressources et les Collectifs économiques sont encore nombreux, exerçant des activités commerciales à la fois légales et illégales, entreprenant des activités dans lesquelles la plupart des mondes ne s’engageraient pas directement.

En admettant que vous puissiez vous échapper des limites de votre système solaire, dans cette région de l’espace, vous ne pourriez pas voyager librement. Les routes commerciales sont établies et entretenues pour les races qui les utilisent. Certaines sont très privées. Certaines sont très grandes et collaborent avec d’autres systèmes loin en dehors de cette région. Ici, vous ne pouvez pas aller où bon vous semble, et le voyage est relativement lent.

Le voyage inter-dimensionnel s’est avéré être extrêmement dangereux. L’expérience a été, dans cette partie de l’univers du moins, que ceux qui le tentent, ne reviennent jamais, car les portails bougent toujours et ne peuvent pas être cartographiés ou traversés de manière fiable. Ceux qui les passent vers une autre dimension se retrouvent soit dans le territoire de quelqu’un d’autre, soit dans une réalité dans laquelle ils ne peuvent pas survivre. Il y a une raison pour laquelle il y a des frontières entre ces dimensions.

Vous ne pouvez pas aller d’un bout de la galaxie à l’autre. En effet, personne n’a jamais parcouru la longueur de la galaxie dont nous avons connaissance. Quitter son propre district est quitter la sûreté et la sécurité de sa propre sphère d’influence. Voyager hors de cette partie fortement peuplée de l’espace, c’est entrer dans des zones dangereuses et peut-être inexplorées, où la piraterie est fréquente et où vous pouvez entrer dans le territoire de quelqu’un d’autre sans le savoir, vous exposant ainsi à un grand péril.

Les nations qui vivent en dehors des régions bien établies comme celle-ci, maintiennent une très stricte sécurité, car elles sont très exposées aux incertitudes et aux dangers qui abondent dans la Grande Communauté. Les races libres ont des engagements les unes avec les autres, mais elles voyagent rarement dans les étendues plus vastes de l’espace. N’étant pas engagées dans de vastes réseaux de commerce, elles cherchent à rester cachées et donc en sécurité.

Il y a des voyages et du commerce à long cours, mais seulement sur des routes établies où la sécurité a été prévue entre les états membres, membres d’organisations qui gèrent et supervisent ces routes commerciales. Si vous ne faites pas partie d’une telle association, vous n’aurez pas accès à ces routes de voyage. Toute tentative de voyager hors de ces avenues est considérée comme très risquée, car en dehors de ces routes de commerce, il y a le commerce illégal, et là, la sécurité est fortement en danger.

Il y a une raison pour laquelle les nations s’unissent pour leur défense – pour établir leur propre réseau de commerce, pour s’assurer un accès mutuel aux ressources vitales, pour maintenir la stabilité dans leurs régions et pour contrer toute tentative de conquête ou d’expansion d’un empire. Les grands empires sont rares dans l’univers, comme nous l’avons mentionné. Ils sont intrinsèquement instables et difficiles à entretenir.

La plupart des nations représentent une race, avec des variantes de cette race élevées avec certains desseins, si toutefois l’élevage collectif est entrepris par un monde. L’élevage collectif s’est avéré être difficile avec des conséquences imprévisibles. Les Collectifs l’utilisent mais seulement pour des tâches très spécifiques.

Les obstacles environnementaux sont importants dans l’espace et sont abordés avec un soin et une préoccupation extrêmes. Les races des différents mondes se rendent rarement visite librement. Une telle chose n’est entreprise sans relâchements aucun qu’entre nations libres qui entretiennent des contacts de longue date les unes avec les autres et qui comprennent à fond leurs environnements mutuels.

Vous ne trouverez que très rarement des mondes où beaucoup de races coexistent, et sûrement pas parmi les nations commerçantes, où les dangers environnementaux peuvent être introduits à partir de régions éloignées. A mesure que les nations choisissent de vivre dans des stades plus élevés de technologie, elles deviennent de moins en moins adaptées aux environnements naturels, et le seuil biologique devient donc extrêmement important et extrêmement dangereux.

Des tentatives pour établir des colonies sur Terre ont été faites, mais ces colonies ont toutes échouées à cause des dangers biologiques. Les races indigènes de votre monde étaient bien trop primitives pour être considérées comme des relations importantes – assez importantes pour établir des activités de métissages. Des tentatives ont été faites pour influencer les cultures antérieures dans votre monde, mais les résultats n’ont pas été significatifs.

Ceux qui interviennent dans votre monde aujourd’hui ne représentent pas des races qui vous ont rendu visite depuis longtemps, et par conséquent ils n’ont aucun droit ou prétention envers cette planète ou envers une association intrinsèque avec la famille humaine. Ceux que vous rencontrerez sont des êtres physiques menés par des besoins physiques. Ils ne sont pas des démons. Ils ne sont pas des anges. Ils vous exploiteront s’ils le peuvent, car vous ne vous êtes pas encore constitués en tant que race unie avec une certaine puissance dans la Grande Communauté, et jusqu’à ce que vous le fassiez, d’autres chercheront à profiter de la valeur de ce monde et de votre présence ici.

Il y a de grands pouvoirs spirituels dans l’univers, mais ne les confondez pas avec ceux qui interviennent dans votre monde, ou vous feriez une erreur de jugement, critique et peut-être fatale.

La liberté est rare dans l’univers, pour autant que nous en ayons conscience. D’après ce que nous avons appris au cours de nombreux siècles, de nos associations avec des races lointaines et des contacts reçus du lointain, les conditions que nous expérimentons dans ces régions locales de l’espace sont très similaires dans d’autres régions aussi.

Ce ne sont que dans les territoires inexplorés ou dans les régions qui sont peu habitées par des races technologiquement avancées que les conditions sont très différentes. Ces régions présentent des risques particuliers. Même à une race qui cherche à être isolée et à l’écart, elles présentent des risques particuliers.

C’est pourquoi les territoires inexplorés restent inexplorés, car l’exploration de l’espace n’est que périphérique et n’est jamais menée très loin. Les vaisseaux ont besoin de carburant. Le carburant ne peut pas être réapprovisionné. Les explorateurs pénètrent dans des régions où il y a des forces inconnues. Les explorateurs rencontrent des problèmes environnementaux et logistiques. Visiter des planètes terrestres a toujours comporté des risques biologiques si elles contiennent une forte présence biologique. De nombreux groupes sont tombés malades et ont péri.

Le voyage dans l’univers est une tâche très difficile et redoutable. Les distances sont incroyablement vastes, et une fois que vous avez quitté un territoire connu, vous êtes livrés à vous-même. Si vous n’avez pas la cartographie et les cartes appropriées, il est très facile de se perdre, et très difficile de trouver le chemin du retour.

Les nations utilisent des émetteurs pour communiquer avec les voyageurs lointains, mais au-delà d’une certaine distance, il est impossible de localiser un vaisseau. Cela représente les limites de la technologie, limites que la famille humaine n’a pas atteintes. La famille humaine rêve de pouvoir et de capacités illimités dans l’univers, pensant qu’ils peuvent aller où ils veulent, faire ce qu’ils veulent et rencontrer qui ils veulent. Mais hélas, la réalité est tellement différente.

Il n’y a aucune race qui guidera l’humanité comme si vous étiez les enfants et qu’ils étaient les parents. Pourtant vous avez des alliés potentiels avec qui vous associer dans le futur, si toutefois vous pouvez établir et préserver les trois exigences à la liberté que nous avons mentionnées.

A ce stade, l’humanité n’est pas prête pour le Contact, et c’est une des raisons pour lesquelles l’Intervention est inappropriée et contraire à l’éthique. L’humanité est incapable d’interagir sagement avec la Grande Communauté. Il lui manque la maturité, l’unité, la force et le discernement pour le faire efficacement. Entrer en contact avec l’humanité dans ces circonstances, c’est tirer avantage de ses faiblesses, de son manque de sagesse et de compétence. Vous ne pouvez pas aider une jeune race en intervenant et en essayant de contrôler sa destinée, et aucune nation sage ne s’y essaierait. Ceux qui le font sont ici pour leurs propres raisons et cherchent la réalisation de leurs propres buts.

L’humanité a accumulé des couches faites d’attentes, de fantaisies et de croyances qui vous rendent impossible d’envisager la réalité de la vie au-delà de vos frontières ou de voir que la Grande Communauté est une expression de la nature à une vaste et incompréhensible échelle. Ici les lois de la nature continuent encore et limitent encore les mouvements et les comportements des races. La technologie ne peut pas complètement surmonter cela.

Nombre de gens peuvent être déçus par l’univers que nous présentons, mais c’est l’univers réel avec lequel vous aurez à composer, et vous ignorez les cadeaux de cette vision à votre propre péril. La Grande Communauté n’est pas un univers humain gouverné par des valeurs humaines, des aspirations humaines, des souhaits humains ou l’histoire humaine. Même les races proches de vous relativement parlant, dans cette région de l’espace, sont complètement différentes dans l’apparence, dans la pensée, dans le comportement, dans la structure de leur société, de leur civilisation et dans leurs penchants. Ils vous seraient incompréhensibles, comme vous leur êtes incompréhensibles.

L’humanité est vue par ces quelques races qui prêtent attention à ce monde comme étant chaotique, indisciplinée et potentiellement dangereuse. Vous n’êtes certainement pas hautement considérés pour la façon dont la Terre est exploitée et ses richesses pillées.

Vous ne vous rendez pas compte combien un arbre est précieux dans la Grande Communauté, combien les graines sont précieuses, du grand besoin des fluides des plantes et des animaux ainsi que du problème de s’assurer des ressources biologiques et des métaux rares. C’est pourquoi l’humanité est vue comme irréfléchie et sans sagesse.

Même si vos concurrents n’ont pas de respect pour vous, vos alliés reconnaissent le pouvoir de la Connaissance qui existe dans la famille humaine et son potentiel pour vous guider dans la bonne direction et pour vous empêcher d’être facilement séduits ou de succomber à votre propre faiblesse, ou à la persuasion d’autres races qui tireraient avantage de votre situation et de vos conditions.

Votre focalisation sur la guerre est entièrement inappropriée dans la Grande Communauté que vous allez rencontrer, où la violence est extrêmement rare et est fortement réprimée. Vous ne pourrez pas sortir dans l’univers pour exploiter toutes les ressources que vous avez détruites ici sur Terre sans vous engager de façon permanente dans un réseau complexe de commerce et d’échanges, sur lequel vous n’aurez que peu voire aucune autorité.

Ce sont quelques-unes des corrections qui doivent être faites pour que l’humanité approche la Grande Communauté objectivement, utilisant votre conscience de la Nature, votre conscience de votre propre histoire, l’histoire de l’intervention dans votre monde et de ce que les indigènes doivent faire pour établir leur souveraineté et leur autodétermination parmi la présence de pouvoirs étrangers et imprévus.

Ne pensez pas que votre soumission représente votre destinée. Ne croyez pas qu’une autre race va venir vous gouverner avec sagesse et compassion. Ne pensez pas qu’obtenir des niveaux toujours plus élevés de technologie vous assureront un plus grand avantage dans la Grande Communauté. Au-delà des exigences d’établir votre unité, votre autosuffisance et votre discrétion, la technologie devient de plus en plus dangereuse. Elle commence à aller à l’encontre de tout ce que vous avez créé pour vous-mêmes.

Votre plus grande défense contre les pouvoirs exploiteurs dans l’univers est votre unité, votre autosuffisance et votre discrétion. Certains niveaux de technologie devront être mis en place pour répondre aux besoins de l’humanité dans le futur et pour discerner la présence de visiteurs étrangers. Mais parce que vous vivez dans une région bien peuplée de l’espace, vous avez certains avantages qui empêchent les autres d’utiliser la force contre vous.

A mesure que les races évoluent, elles commencent à se rendre compte que la force est destructive et que la persuasion est beaucoup plus bénéfique, quoique peut-être plus gourmande en temps. Cela constitue leur force et votre faiblesse. Mais parce que la Connaissance est vivante en vous, cette faiblesse peut être surmontée.

La grande occasion pour l’humanité est d’atteindre finalement un état d’unité, de stabilité et de sécurité – sécurité à l’intérieur et sécurité à l’extérieur. Sans cette sécurité, la vie est dangereuse et continuellement problématique et discordante.

Vous entrez maintenant dans une période de votre propre monde où la stabilité et la sécurité intérieure deviendront de plus en plus importantes supplantant l’accent mis sur la croissance et l’expansion, nécessitant différents types de comportements et un degré bien supérieur de coopération et d’assistance au sein de la famille humaine.

L’adversité ici est votre alliée si vous pouvez l’utiliser correctement. Ce n’est pas seulement une décision pour vos leaders mais aussi pour vos citoyens. Il est temps pour l’humanité d’arriver à maturité, d’entrer dans une phase plus mûre de sa longue histoire, de s’unir pour établir une résidence permanente et stable dans ce monde et d’établir des limites et d’asseoir le discernement concernant votre interaction avec d’autres races.

Si votre insistance sur la croissance et l’expansion continue, vous irez directement dans la position la plus vulnérable que vous puissiez imaginer à l’intérieur de la Grande Communauté. Nous vous en avertissons.

Notre présence ici est un rappel qu’il y a des races dans l’univers qui sont libres, qui ont gagné leur liberté et qui ont eu à faire de grandes actions pour restaurer leur liberté à chaque fois qu’elle a été menacée. L’univers est un environnement dangereux, mais aussi un environnement qui permet de mûrir. Vous ne pouvez pas être comme des adolescents pour fonctionner dans cet environnement sophistiqué.

Ces mots représentent une part de notre cadeau à l’humanité, un cadeau de sagesse – donné sans ingérence, donné sans manipulation, donné sans essai de contrôler ou de surpasser la pensée ou le comportement humains. C’est un cadeau d’une valeur incomparable si vous pouvez le recevoir et l’appliquer dans votre propre monde, dans votre propre situation. Les risques sont énormes. Les exigences sont grandes. Vous n’avez pas beaucoup de temps pour vous préparer pour la Grande Communauté. La vie se meut rapidement. Vous êtes en train de d’accabler la Terre. Vous détruisez les ressources génératrices de vie à un rythme très rapide.

Donc, vous n’avez pas beaucoup de temps, et nous prions et nous avons confiance en ce que notre orientation et nos conseils puissent être reçus comme un cadeau de respect de nos nations à la vôtre, et que nos intentions soient claires pour vous et ne suscitent pas de suspicion. Nous n’avons pas le dessein de nous impliquer dans votre monde, car vous êtes loin d’être prêt à un contact réel qui nous serait bénéfique. Nous ne cherchons pas ce que possède votre monde, car nous avons atteint l’autosuffisance, ce qui est peut-être le plus grand accomplissement qu’une race puisse établir et maintenir dans l’univers.

Peut-être dans le futur pourrons-nous partager plus sur la façon dont nous avons établi nos sociétés, mais pour l’instant il y a de plus grandes questions en cause. Vous avez de plus grands problèmes à vous occuper. Vous devez promouvoir l’unité humaine. Vous devez encourager la cessation de la guerre pour les raisons que nous avons données pour la sécurité du monde et pour sa position dans la Grande Communauté de vie intelligente.

L’unité, l’autosuffisance et la discrétion humaines sont nécessaires afin que l’humanité réussisse à se libérer de l’intrusion et de l’intervention de la Grande Communauté. Ici l’humanité doit établir ses propres règles d’engagement concernant toute visite à ce monde et établir une frontière à l’espace, sur laquelle l’humanité puisse présider. L’humanité a reçu par droit et héritage la dominance sur ce système solaire comme votre sphère naturelle d’influence, mais au-delà vous ne pouvez pas vous étendre, et ne devriez pas, sauf guidés par la Connaissance et la sagesse.

Ce sont des recommandations et des corrections. Tenez en bien compte, car elles vous serviront maintenant. Vous ne pouvez pas vous permettre de vous livrer à des fantasmes et à des vœux pieux concernant la Grande Communauté dans laquelle vous vivez. Vous devez devenir forts et déterminés, et vous devez accéder à la Connaissance profonde à l’intérieur de vous, laquelle est libre d’erreur et ne peut pas être persuadée par quoi que ce soit au-delà de la volonté et du pouvoir du Créateur de toute vie. C’est cette Connaissance qui résonnera avec nos mots et qui vous démontrera notre vraie intention et votre grande promesse pour l’avenir.

Il y a de nombreuses voix qui parlent au monde. La Connaissance vous dira quoi écouter, mais votre connexion à la Connaissance doit être vraie, elle doit être profonde, et elle doit être forte. Vous êtes nés pour vivre à cette époque et pour faire face à ces défis, aussi le Créateur de toute vie vous a-t-il doté de la Connaissance qui peut vous mener à faire cela correctement et efficacement, à la fois pour le présent et pour le futur.

La liberté est difficile à atteindre et à maintenir, mais sa récompense en dépasse les évaluations. N’oubliez jamais cela. Votre liberté, notre liberté et la possibilité de liberté ailleurs représentent la véritable expansion et la véritable évolution de la vie, et la plus grande promesse et la plus grande réalisation pour tous ceux qui vivent dans ce vaste univers.