Préface des Alliés à la deuxième série d’exposés

Nous venons encore une fois vous préparer à recevoir d’autres informations que nous aimerions vous transmettre ; elles font état de la présence de certains membres de la Grande Communauté chez vous. Nous espérons également pouvoir répondre à de nombreuses questions que notre première série d’exposés a soulevées. Nos propres observations nous permettent d’évaluer à quel point l’humanité n’est pas préparée à cette importante rencontre qui se déroule en ce moment même sur son territoire. Les raisons de cet état de fait sont nombreuses mais la situation doit changer. Nous vous recommandons donc fortement de partager ce matériel avec autant de vos compatriotes que possible.

C’est une tâche difficile que de porter pareil message et la sérieuse réalité qu’il véhicule. Nous espérons et nous sommes confiants que vous pourrez trouver le support dont vous aurez besoin pour diffuser cette information. De nombreuses voix émanant de la Grande Communauté se font concurrence pour vous parler ; cela crée beaucoup de confusion. Et parallèlement à cela, il y a l’ambition humaine. En conséquence, la situation est devenue très difficile. Nous avons vu pareils événements se dérouler ailleurs. Ce problème n’est pas spécifique à l’humanité.

Certains membres de la Grande Communauté intensifient leur présence chez vous. Ils construisent des établissements dans votre système solaire pour assurer l’acheminement des provisions et du renfort. Ce ne sont pas des avant-postes militaires mais plutôt une série de points de transfert qui servent à acheminer jusque sur Terre matériaux et équipements. Nous voyons leurs établissements. Vous ne les trouverez pas car vous ne pouvez pas encore vous hasarder suffisamment loin dans l’espace ; mais ce réseau visant à supporter la présence extraterrestre chez vous est bel et bien en cours d’installation.

Les Invisibles (la Présence Angélique) nous ont informés que certains membres du gouvernement américain sont au courant de l’Intervention et qu’ils essaient de la contrecarrer. Cependant, ils ne reçoivent pas nos rapports ; et s’ils peuvent distinguer la situation pour ce qu’elle est jusqu’à un certain point, ils n’ont pas la préparation nécessaire pour réagir. D’autres membres du gouvernement ainsi que des gens en position de pouvoir au plan économique se sont déjà ralliés à l’Intervention.

Étant donné que le processus d’Intervention n’en est qu’à ses débuts, l’ordre des choses peut changer en y mettant le travail qu’il faut. Si certaines personnes bien informées pouvaient entrer en contact avec les gens du gouvernement qui s’opposent à l’Intervention, cela permettrait à ces gens qui occupent des positions de pouvoir et d’autorité d’entendre ce que nous avons à dire. Cela aiderait grandement.

Nous en sommes venus à la conclusion que nous devrons bientôt quitter notre cachette ; nous sommes forcés d’aller nous installer ailleurs à une bonne distance, au- delà de votre système solaire. En conséquence, notre rôle en tant que groupe d’observateurs prendra fin car, à pareille distance, nous ne pourrons témoigner de première main de ce qui se passe ici. Tout de même, nous pourrons continuer de vous entretenir des réalités de la vie dans l’univers. Et nous pourrons maintenir notre lien avec notre messager. Notre situation devient précaire et nous devons nous retirer sous peu ; mais avant que nous ne le fassions, nous voulons vous transmettre plus d’information. Nous devons être circonspects et ne pas présenter une information qui provoquerait d’inutiles spéculations. Des révélations trop détaillées cachent un danger : celui de voir les gens perdre leur perspective globale de la situation et devenir fascinés ou intrigués par certaines choses dont nous pourrions parler relativement à la nature des interactions entre les formes de vie intelligente dans l’univers.

 

 

Lorsque vous aurez acquis une perspective plus juste et une compréhension adéquate et lorsque les réalités de la vie dans l’univers vous affectant directement vous seront assez familières, vous n’aurez pas autant besoin de notre conseil. À ce moment- là, vous comprendrez l’Intervention suffisamment bien pour commencer le processus de la contrecarrer.

Nous devons maintenant nous retirer ; nos communications futures vous parviendront d’une distance beaucoup plus grande. Nous pouvons répondre à certaines questions et à d’autres, non. Pourtant, nous comprenons absolument le grand défi actuel auquel l’humanité fait face et le genre d’ingérence que tenteront les visiteurs. Notre compétence pour en parler provient de notre propre expérience et de nos observations de la vie dans l’univers.

Il est vrai que si vous ne vous êtes pas encore mesurés aux réalités de la vie dans l’univers, vous aurez tendance à penser que vos valeurs et votre compréhension sont universelles. Vous penserez que la vie sert vos besoins propres et que, d’une façon ou d’une autre, les visiteurs venus d’ailleurs ne peuvent être là que pour votre bien. Ce sont là des suppositions communes aux races émergeantes telles que la vôtre. Vous devrez apprendre à vaincre ces suppositions au meilleur de votre capacité et à contacter ceux qui peuvent entendre notre message à ce moment-ci. Nous ne pouvons demander davantage.

La publication sous forme de livre de notre première série d’exposés nous a mis en danger puisqu’elle révélait notre existence ; nous sommes maintenant forcés de nous retirer car vos adversaires ont déclenché une vaste opération de recherches à travers le système solaire pour nous trouver. Notre cachette n’est plus sûre. Même notre fuite sera difficile ; nous serons poursuivis. C’est pourquoi nous devons nous retirer tout de suite.

Nous parlerons un peu plus de nos races dans ces exposés mais nous ne révélerons pas nos noms car il est certain que tout ce que nous allons vous offrir tombera aux mains de vos adversaires. S’ils devaient découvrir ou même deviner nos origines, nos peuples respectifs courraient un grand danger.

Avec le temps et une compréhension accrue, vous saurez pourquoi nous avons été envoyés vers vous. Et vous saurez pourquoi nous devons maintenant nous retirer et trouver un refuge sûr, plus loin à l’étranger. Nous faisons cela sans abandonner notre mission ; nous allons seulement nous placer dans une position où nous pourrons la poursuivre. Marshall, notre messager, est le lien. Nous ne communiquons avec personne d’autre dans le monde.